Courir à jeun

J’ai recommencé depuis la semaine dernière à faire quelques petites séances à jeun. On lit souvent que courir à jeun permet de faire baisser ses réserves de graisse, franchement je ne suis pas médecin ni diététicienne et je n’en sais rien, mais pour moi la sortie à jeun a un seul objectif, me permettre de courir quand je sais que je ne pourrai pas le faire à un autre moment de la journée.

Aujourd’hui je me suis habituée à courir à jeun, j’aime bien ça, en plus  je suis très gourmande, et courir avant le petit déjeuner me permet ensuite de prendre un petit déjeuner copieux ! Ce qui ne cadrerait pas avec un objectif de perte de masse grasse 🙂

Une course à jeun se prépare la veille, quand je sais que je vais aller courir le lendemain matin très tôt, je pense à beaucoup boire. Le matin même, je ne pars jamais au saut du lit, je prends le temps de me lever, même si je dois pour ça avancer le réveil encore de 15 minutes, je marche, je bois, beaucoup, et je mange parfois une banane.

Je me souviens de ma toute première sortie à jeun, j’avais l’impression d’avoir des vertiges ! Aujourd’hui je ne vois plus aucune différence, je pense que l’organisme est capable de s’habituer à tout, à condition de faire les choses avec modération.

Quand je fais une sortie à jeun, c’est une sortie toute simple, 45 ou 50 minutes sans souci de performance, sans fractionné bien sur ni séance de côtes !! je n’en fais pas plus de deux par semaine.

Et pour en revenir à la question du poids, j’ai parfois couru à jeun très régulièrement 2 fois par semaine pendant des mois, je n’ai jamais perdu un gramme.

Et sinon question pratique, je ne cours pas dans les bois, mais dans des rues tranquilles en ville, là où il y a un éclairage public, à l’heure où les voitures ne sont pas encore sorties, et je m’équipe d’une frontale, ainsi que d’un pantalon ou tee-shirt à bandes réfléchissantes.

Frontale Petzl

Frontale Petzl

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ceux ou celles qui  n’aiment pas avoir une frontale sur le front, Décathlon propose une lampe qui se positionne sur le haut du corps.

Run light Kalenji-Decathlon

Run light Kalenji-Decathlon

 

 

 

 

 

Et j’ai la chance de ne pas courir toute seule, parce que je ne suis pas certaine que j’aurais le courage de partir l’hiver, seule à 6 heures du matin !

 

Laisser un commentaire