Pourquoi courir ?

XT WingsJ’ai toujours fait du sport. Au départ c’était la natation et comme la course à pied fait partie de la base de l’entrainement de pratiquement tous les sports, j’y suis rapidement venue. « L’obligation » de courir c’est très vite transformée en plaisir. Ce qui est magique c’est que la « souffrance » des premiers entrainements ne dure pas très longtemps à condition bien sûr que l’on fasse des sorties régulières.

Aujourd’hui c’est une hygiène de vie, il est devenu indispensable pour moi ne serait ce que de prendre l’air en faisant une promenade 30 mn par jour. Je ne cours pas pour la performance, je cours parce que j’aime courir, et aussi parce que ça me permet de rester en forme (pas le moindre petit microbe cet hiver, même pas l’ombre d’un rhume !). J’ai dit rester en forme, je ne parle pas du poids parce que la magie quand on fait du sport c’est aussi de pouvoir manger beaucoup plus que lorsqu’on est sédentaire, d’éviter de se priver de tout,  je parlerai de cela aussi plus tard.

On trouvera toujours des contraintes qui feront qu’on aura du mal à dégager du temps, les enfants, le travail, la fatigue. Comme je le dis souvent je n’ai jamais autant couru que lorsque je travaillais 9 heures par jour ! les enfants étaient chez la nourrice et le midi je sortais courir avec les collègues. Je n’ai jamais arrêté de courir, sauf quand même au cours de mes 3 grossesses, et j’ai alors remplacé la course par la marche et le vélo.

Aujourd’hui je travaille beaucoup moins, mais je cours quand même avec mon mari très tôt le matin avant qu’il ne parte travailler (je vais d’ailleurs parler des lampes frontales bientôt, même si elles ne sont plus trop de saison c’est toujours utile :-)). Tout le monde n’a pas forcément l’envie ou la possibilité d’aller courir à 6:30 le matin, mais c’est pour montrer que quelque soit le moment dans la journée en semaine ou le week end, si l’on veut le faire, alors on peut le faire.

Un autre frein peut être la peur d’aller courir seule ? Il existe des clubs d’athlétisme dans beaucoup de ville et dans tous ces clubs on trouve des groupes « séniors ou vétérans » qui se retrouvent pour des entrainements communs.

 

Laisser un commentaire