Le trail des Baous

Pas de trail des Baous pour moi cette année, mais un premier trail de plus de 20 kms pour mon fils Julien, bientôt 19 ans, accompagné de son père.

Trail des baous

Trail des baous

Le trail des Baous, 30 kms et 1500m de dénivelé, est mon trail préféré, le parcours est exigeant, mais les descentes sont relativement roulantes (je dis « relativement », parce que dans la région, le terrain est rarement très praticable, mais comparé à Gorbio par exemple où la descente ne permet pas une seconde d’inattention, les descentes des Baous, sont quand même un peu plus faciles), mais ça reste quand même un trail de 30 kms avec 1500 mètres de dénivelé.

La difficulté quand on commence à attaquer des courses longues réside surtout dans la gestion mentale de la course. Il faut savoir gérer les moments où l’on se sent moins bien, pour continuer à avancer à un rythme correct. Il arrive fréquemment à un moment de la course que l’on se sente fatigué, on a l’impression de ne plus avoir de jambes, on a l’impression d’avancer au ralenti, alors que si on prend 2 secondes pour réfléchir, on se rend facilement compte que les jambes vont très bien, c’est la tête qui commence à faiblir, cette lassitude mentale est parfois difficile à surmonter. Sur un 20 kms, si on a un petit coup de mou, on se dit qu’on est presque arrivé, et on redouble d’effort, mais sur un 30, un 50 ou un 100 km, on ne peut pas se dire qu’on est presque arrivé alors qu’il reste encore 2 heures, 4 heures ou 6 heures de course ! C’est toujours bien d’avoir un « coach » pour la première course 🙂

Et le coach de Julien ici, c’était Brice son père.

Trail des baous

Trail des baous

Comme tous les trails de la région, pas de répit pour la mise en jambe, on attaque directement par 6 kms de montée très raide jusqu’à une jolie ruine.

Château en ruine au sommet

Château en ruine au sommet

Du 6ème au 17ème kilomètre, c’est une alternance de montées et de descentes, les montées sont relativement faciles à gérer, en revanche les descentes sont rocailleuses.
Après le ravitaillement du 16ème kilomètre on passe par des forêts, la montée est assez raide, mais elle permet quand même un rythme relativement rapide, on se retrouve rapidement dans la partie de la course que je préfère, une lande désertique très roulante.
La fin de la course est la descente vers le village, cassante au début, roulante dans les derniers kilomètres.

trail des Baous

trail des Baous

 

trail des Baous

trail des Baous

Julien s’était fait une entorse en s’entrainant deux semaines avant la course, il a quand même voulu prendre le départ. Le speaker annonce au micro qu’il est le plus jeune coureur du 30 kms, ça fait toujours plaisir à entendre !

Il a terminé en 3h54 avec son père, super content, relativement en forme pour quelqu’un qui vient de passer presque 4 heures à monter, descendre, encore monter, re-descendre, et tout son fan club était présent à l’arrivée pour l’encourager durant l’ultime côte avant l’arche !

Julien et Brice à l'arrivée du trail des Baous

Julien et Brice à l’arrivée du trail des Baous

img_4240

Bravissimo à tous les deux ! Et bravo à tous les autres coureurs, Marine, Constance, Alexis, Alain (quelle perf !!)

Laisser un commentaire